Amélie Rajotte

La possibilité d’une tragédie

  • La possibilité d’une tragédie est une performance sonore et chorégraphique au cœur d’un oasis de plantes. Elle conjugue la danse, le son et la lumière dans une œuvre immersive où les sens (vue, ouïe, odorat) du spectateur sont stimulés grâce à l’installation scénique et sonore, et à la performance des interprètes. Le son est généré grâce aux fréquences électriques émises par le corps humain et les plantes, et les manipulations des performeuses sur celles-ci. Il se produit ainsi une transformation du paysage de l’installation scénique et du son. Par l’entremise d’un jardin, la pièce représente la relation parfois harmonieuse et parfois chaotique entre l’humain et son environnement. Elle évoque comment les deux se transforment et s’adaptent l’un à l’autre – une relation poreuse et fragile qui se révèle lentement à travers les corps des performeuses. Ce monde végétal finit par devenir une extension de leurs désirs et émotions. Comme un idéal qui menace de s’écrouler à tout moment.

    • Direction artistique, chorégraphe Amélie Rajotte

    • Direction artistique et performance sonore Nelly-Ève Rajotte

    • Performance Angie Cheng, Jessica Serli

    • Stagiaire interprète Marie-Philippe Santerre

    • Conception lumière Alexandre Pilon-Guay

    • Conseillère en horticulture Jasmine Kabuya Racine

    • Conseiller au son David Kristian

    • Directrice technique Bureau de prod_Mélanie Primeau