Sébastien Provencher

Sébastien Provencher s’intéresse à l’interdisciplinarité, aux formes de spectacles hybrides, à la frontière de plusieurs disciplines, où le corps et le mouvement sont au cœur de la proposition artistique. Il s’intéresse à l’art vivant comme objet d’engagement socio-politique. Il propose un art chorégraphique qui confronte, questionne et émeut

Formé en interprétation au département de danse de l’UQAM, Sébastien évolue dans le milieu de la danse contemporaine à titre d’interprète et de chorégraphe. Depuis sa formation, il a créé entre autres L’Apologie du Prince Charmant (2015), Children of Chemistry (2017), Deux Squelettes (2019) et il travaille actuellement sur deux nouvelles co-créations Bones&Wires (2020) et What Will Come (2020). Ses créations ont été présentées au Québec (Agora de la danse, Tangente Danse, ZH Festival), en Ontario (Citadel + Compagnie, Dance Matters) et en France.

À titre d’interprète, il travaille entre Montréal et Toronto et il a notamment dansé pour Louise Bédard, George Stamos, Manon Oligny, Helen Simard, Emmanuel Jouthe, Sasha Kleinplatz, Martin Messier, Maïgwenn Desbois, DA Hoskins/Dietrich Group, Riley Sims/Social Growl Dance et Marie Lambin.

 

© caroline désilets