Skip to content

TOUT CE QUI VA REVIENT | 2015

July 23rd, 2015

lorganisme

CATHERINE GAUDET
Sarah_affiche_web3
+ TOUT CE QUI VA REVIENT
Length : 30 min

In constant circulation between the inside and the outside, the objectivity and the subjectivity, the look is elusive because it is in perpetual motion. Whoever looks transform the world while he is transformed by it. What we see sees us in return, judge us and engage us despite ourselves. Tout ce qui va revient, is a living study of the look, initiated during the thesis of Christines Charles.

+ DIFFUSION

3-4 juin 2015, 20:00 | OFFTA, Centre du Théâtre d’Aujourd’hui

+ CREDITS
CHOREOGRAPHY
Catherine Gaudet

PERFORMER
Sarah Dell’Ava

OUTSIDE ADVISOR AND INITIATOR
Christine Charles

GROSSE FATIGUE | 2005

July 21st, 2015

lorganisme

//TO TRANSLATE//

CATHERINE GAUDET
Grosse fatigue

+ GROSSE FATIGUE
Durée 10 min

Ils n’ont qu’une nuit pour eux. Ils sont le duo de Shakespeare et de Prokofiev, le couple d’hier et d’aujourd’hui. Dans cette chambre, c’est la flamboyance de l’amour, nos pulsions et inhibitions qui infusent leurs corps universels. C’est la sensualité brûlante d’une œuvre délicate.

+ EXTRAIT

+ DIFFUSION
2008 | Aarhus International Choreography Competition, Danemark (Lauréat du 2e Prix)
2006 | Monument-National, Montréal (reprise)
2005| Tangente, Montréal

+ CRÉDITS
CHORÉGRAPHIE
Catherine Gaudet

INTERPRÈTES
Karine Desrochers
Nicolas Filion

CONCEPTION SONORE
Jean-François de Bellefeuile

EXTRAITS MUSICAUX
Claude François
Velvet Undergroung

IN FACT I'M GROSS

July 21st, 2015

lorganisme

//TO TRANSLATE//

AMÉLIE RAJOTTE
i-vNkbfgjs8VLr-dfNJg2bet_MMQe-j7jFmFEI82Kkg

+ IN FACT I’M GROSS
C’est sur des notions comme l’enveloppe et la chair, le superficiel et le profond ou le beau et le laid que le langage de In Fact, I’m Gross se construit. On y questionne le paraître, le refoulement et l’artifice avec deux femmes prises dans une enveloppe charnelle déshumanisée. Un décor surréaliste qui évoque à la fois une charcuterie et un salon de coiffure. La pièce éveille désir et dégoût. Les corps servent de trompe-l’oeil à la déchéance.

+ DIFFUSION
2009 | Studio 303, Montréal, du 18 au 19 septembre 2009

+ CRÉDITS
CHORÉGRAPHIE
Amélie Rajotte

INTERPRÈTES
Marie-Adeline Choquette
Amélie Rajotte

COLLABORATRICE VISUELLE
Aliette Mahé

CONCEPTRICE SONORE
Nelly-Ève Rajotte

DIRECTRICE DES RÉPÉTITIONS
Marianne Gignac-Girard

PHOTO
Aliette Mahé

TENIR DEBOUT

July 21st, 2015

lorganisme

//TO TRANSLATE//

AMÉLIE RAJOTTE
y4vgARUF_C8Hz1GYzK01T-pdVMpoAn2yJificgoYbTQ

+ TENIR DEBOUT
Tenir debout est une pièce drôle et grinçante. Elle met en scène quatre femmes qui se partagent l’espace d’un salon transformé parfois en cabaret. Les interprètes incarnent quatre clichés de femmes qui vivent chacune à leur façon pour le regard des autres. Elles finiront par se libérer de cette servitude pour se rapprocher d’un centre commun. Les mouvements sont avortés dans leur élan, les corps sont instables, s’écroulent et se reprennent dans une constante recherche d’équilibre.

+ DIFFUSION
Du 28 au 29 novembre 2009, Studio 303, Montréal, CA

+ CRÉDITS
CHORÉGRAPHIE
Amélie Rajotte

INTERPRÈTES
Marie-Ève Demers
Marianne Gignac-Girard
Erika Morin
Jessica Serli

CONCEPTEUR LUMIÈRES
Stéphane Ménigot

CONCEPTRICE SONORE
Émilie Bernard / Je Thème

EXTRAITS MUSICAUX
The Sound Of Sea Animal, Beach House, Leslie Gore et Colleen

DIRECTEURS DE RÉPÉTITIONS
Annie Gagnon et Marc Boivin

PHOTO
Pascale Boislard

ROMÉO ET JULIETTE | 2016

July 21st, 2015

lorganisme

//TO TRANSLATE//

CATHERINE GAUDET
_MG_0452_site_web

+ ROMÉO ET JULIETTE

Ils n’ont qu’une nuit pour eux. Ils sont le duo de Shakespeare et de Prokofiev, le couple d’hier et d’aujourd’hui. Dans cette chambre, c’est la flamboyance de l’amour, nos pulsions et inhibitions qui infusent leurs corps universels. C’est la sensualité brûlante d’une œuvre délicate.

Catherine Gaudet vient de la danse, Jérémie Niel du théâtre. Elle puise dans les profondeurs l’émotion qui irrigue la surface des corps. Lui épuise depuis les strates intérieures l’état qui fragilise l’être. À l’extraversion symboliste de l’une répond l’introversion impressionniste de l’autre pour une même tentative de manifester le vertige existentiel et l’invisible. En 2014, à l’occasion du projet 2050 Mansfield – rendez-vous à l’hôtel, ils sont l’un des quatre duos invités à composer une partition intime pour un couple et une chambre dans le prestigieux hôtel Le Germain à Montréal. Leur langage fusionnel, écriture théâtrale et chorégraphique aux lignes enlacées, a conquis et fait naître en eux le désir de créer une version longue. Pour évoquer le couple, il n’y avait que Roméo et Juliette. Pour l’incarner, il n’y avait que Clara Furey et Francis Ducharme, deux amis aimants, deux puissants interprètes. Ils sont les adolescents fougueux, les intrépides enfants enfermés au monde, serrés l’un contre l’autre pour s’en protéger. Leurs dialogues charnels et leurs ébats textuels sont traversés par les sensations du plaisir et les tensions de l’interdit. Entre tradition et avant-garde, les deux créateurs entrechoquent le verbe élisabéthain au ballet classique en entrelacs contemporain des éternelles amours.

+ COPRODUCTION
Usine C

+ DIFFUSION
2016 | Théâtre de Chaillot, Paris

+ CRÉDITS
MISE EN SCÈNE ET CHORÉGRAPHIE
Catherine Gaudet et Jérémie Niel
En co-création avec Francis Ducharme et Clara Furey

SOUS LA DIRECTION DE
Catherine Gaudet et Jérémie Niel

DANSEURS
Francis Ducharme
Clara Furey

DIRECTRICE DES RÉPÉTITIONS ET AIDE À LA DRAMATURGIE
Sophie Michaud

CONCEPTION SONORE
Eric Forget

SCÉNOGRAPHIE
Max-Otto Fauteux

LUMIÈRES
Alexandre Pilon-Guay

COSTUMES
Mylène Chabrol

PHOTO
Raphaël Ouellet

TOUT CE QUI VA REVIENT | OFFTA 2015

turlututu

CATHERINE GAUDET
Sarah_affiche_web3
+ TOUT CE QUI VA REVIENT
In constant circulation between the inside and the outside, the objectivity and the subjectivity, the look is elusive because it is in perpetual motion. Whoever looks transform the world while he is transformed by it. What we see sees us in return, judge us and engage us despite ourselves. Tout ce qui va revient, is a living study of the look, initiated during the thesis of Christines Charles.

+ DIFFUSION
30 min.
3-4 juin 2015, 18h | OFFTA, Centre du Théâtre d’Aujourd’hui

+ CREDITS
CHOREOGRAPHY
Catherine Gaudet

PERFORMER
Sarah Dell’Ava

OUTSIDE ADVISOR AND INITIATOR
Christine Charles

THE SQUIRREL AND THE MIRROR | 2011-2012

July 19th, 2014

lorganisme

AMÉLIE RAJOTTE
THIERRY HUARD - Testé et approuvéAMÉLIE RAJOTTE - The Squirrel and the Mirror

+ THE SQUIRREL AND THE MIRROR
Length : 35 min
The Squirrel And The Mirror
is a symbolist piece, tinged with absurd humour. In a minimal setting, composed of only a few objects, the show oscillates between the tragic beauty of an Italian opera and the cynicism of a disaffected clown. The performers offer both energetic and lethargic movement. An atmosphere of dead silence, disturbing clamour, strange laughter and bizarre rituals initiated by engorged or empty bodies. A feeling of dread evoking the limits of life. Survival instinct, being in the moment, resistance, abandon…

+ VIDEO

+ DIFFUSION
May 31 &  June 1, 2012 |OFFTA, Montréal
From October 20 to 23, 2011| Tangente, Monument-National, Montréal

+ CREDITS
CREATION AND PERFORMANCE
Amélie Rajotte

ADVISOR AND REHEARSAL MISTRESS
Catherine Tardif

LIGHTING DESIGN
Paul Chambers

SOUND DESIGN
Émilie Bernard

Thanks to Jessica Serli and Mathilde Addy-Laird

CARNAVAL | 2014

July 18th, 2014

lorganisme

AMÉLIE RAJOTTE
_MG_6056

+ CARNAVAL
Carne levare means to remove flesh.

Amélie Rajotte invites us to a choreographed purification ritual, during which we unveil what is hidden beneath the persona : the social masque we all wear. Carnaval is a living painting that throws our human search for meaning into relief, and which asks us to turn our attention on our relationship with death and the divine. A stolen moment with a sense of immortality, when we escape ourselves to ward off ill fate.

+ VIDEO EXCERPT

+ DIFFUSION
2014 | Tangente/Monument-National, Montréal

+ CREDITS

CREATION
Amélie Rajotte

PERFORMERS
Nicolas Labelle
Nicolas Patry
Jessica Serli
Ashlea Watkin

VISUAL ARTIST
Julie Artacho

DRAMATURGE AND REHEARSAL DIRECTOR
Sophie Michaud

SOUND DESIGNER
Émilie Bernard

LIGHTNING DESIGNER
Paul Chambers

PRODUCTION DIRECTOR
Maude St-Pierre Léonard

TECHNICAL DIRECTOR
Maxime Bouchard

COORDINATION SUPPORT
Marie-Laurence Rock

RESIDENCIES
Centre de création O Vertigo, Conseil des arts de Montréal

Hit & Fall

July 3rd, 2014

lorganisme

hit_fall1

CAROLINE LAURIN-BEAUCAGE
hit_fall2

+ HIT & FALL
A drum set, a man, and a woman: two bodies invade each other armed only with their instrument. Sound reverberates through and dominates the flesh. Defending their territory, struggling against the fall, tearing off from the ground, the bodies, masters of their space, engage a taut dialogue of charged and raw sonic language. Hit and Fall is a visceral outpouring of red ink on white paper.

+ EXTRAIT VIDÉO

+ SHOWS
June 18-19th 2009 | Piss in the pool, Montréal, Can
September 22nd 2009 | Escales improbables, Montréal
February 13th 2010 | Studio 303, Montréal
March 20th 2010 | Kinetic Studio, Halifax, Can
June 2nd-3rd 2010 | OFFTA, Montréal
June 2nd-3rd-4th 2011 | FTA, Montréal
March 20t-21 2012 | Ardanthé, Vanves, Fr
March 22-23 2012 | Festival Via, Maubeuge, Fr

+ CREDITS
COCREATION, CHOREOGRAPHY
Caroline Laurin-Beaucage
Martin Messier

PERFORMANCE, MUSIC
Caroline Laurin-Beaucage
Martin Messier

ARTISTIC ADVISER
Sara Hanley

PHOTO
Alexis Bellavance

SOAK | 2015

July 3rd, 2014

lorganisme

CAROLINE LAURIN-BEAUCAGE
Soak4Soak2

+ SOAK
Emptied of their identity, dispossessed of history, anonymous beings are projected in a black hole. Moving, lost in the midst of time, as intuitive bodies. Stroked by lighting and sounds as vanishing flashbacks of a tattered memory. Fugitive luminous stains enlighten the bodies while the fragments of staccato sounds hit them. Soak immerse us into the obscure universe of lost bodies trying to remember

+ EXTRAIT VIDÉO

+ SHOWS
2015 | Stereolux, Nantes
20 mars 2014 | Maison de la culture Ahuntsic, Montréal
3 avril 2014 | Maison de la culture du Plateau, Montréal
4 avril 2014 | Maison de la culture de Pointe-Aux-Tremble, Montréal
5 avril 2014 | Maison de la culture de Parc Extension, Montréal
8 avril 2014 | Maison de la culture Frontenac, Montréal
27 novembre 2013 | Cégep de St-Laurent, Salle Émile-Legault, Montréal,
26 au 29 janvier 2012 | Tangente, Montréal
25 au 27 avril 2012 | Festival Temps d’images, Montréal
3 juin 2012 | Maison de la Culture Plateau Mont-Royal, Montréal

+ CREDITS
CHOREGRAPHY
Caroline Laurin-Beaucage
Martin Messier

PERFORMERS
Caroline Laurin-Beaucage (creation)
Brianna Lombardo (creation)
Manuel Roque (Maisons de la culture)
Elinor Fueter (Maisons de la culture)

REHEARSAL MISTRESS
Sophie Michaud

LIGHTNING DESIGN
Martin Messier

SOUND DESIGN
Martin Messier

LIGHTNING ET TECHNIC ADVISER
Karine Gauthier

PRODUCTION
14 lieux

PHOTO
Julie Artacho