Skip to content

Archive for juillet, 2015

TOUT CE QUI VA REVIENT | 2015

juillet 23rd, 2015

lorganisme

CATHERINE GAUDET
Sarah_affiche_web3
+ TOUT CE QUI VA REVIENT
Durée : 30 min

En constante circulation entre le dedans et le dehors, l’objectivité et la subjectivité, le regard est insaisissable parce qu’en perpétuelle mutation. Celui qui regarde transforme le monde en même temps qu’il est transformé par lui. Ce que nous voyons nous voit en retour, nous juge, nous engage malgré nous. Tout ce qui va, revient est une étude vivante sur la question du regard.

+ DIFFUSION
3-4 juin 2015 à 20 h | OFFTA, Centre du Théâtre d’Aujourd’hui

+ CRÉDITS
CHORÉGRAPHIE
Catherine Gaudet

INTERPRÈTE
Sarah Dell’Ava

OEIL EXTÉRIEUR ET INITIATRICE DU PROJET
Christine Charles

GROSSE FATIGUE | 2005

juillet 21st, 2015

lorganisme

CATHERINE GAUDET
Grosse fatigue

+ GROSSE FATIGUE
Durée : 10 min

Ils n’ont qu’une nuit pour eux. Ils sont le duo de Shakespeare et de Prokofiev, le couple d’hier et d’aujourd’hui. Dans cette chambre, c’est la flamboyance de l’amour, nos pulsions et inhibitions qui infusent leurs corps universels. C’est la sensualité brûlante d’une œuvre délicate.

+ EXTRAIT VIDÉO

+ DIFFUSION
2008 | Aarhus International Choreography Competition, Danemark (Lauréat du 2e Prix)
2006 | Monument-National, Montréal (reprise)
2005| Tangente, Montréal

+ CRÉDITS
CHORÉGRAPHIE
Catherine Gaudet

INTERPRÈTES
Karine Desrochers
Nicolas Filion

CONCEPTION SONORE
Jean-François de Bellefeuile

EXTRAITS MUSICAUX
Claude François
Velvet Undergroung

IN FACT I'M GROSS | 2009

juillet 21st, 2015

lorganisme

AMÉLIE RAJOTTE
i-vNkbfgjs8VLr-dfNJg2bet_MMQe-j7jFmFEI82Kkg

+ IN FACT I’M GROSS
Durée : 30 min

C’est sur des notions comme l’enveloppe et la chair, le superficiel et le profond ou le beau et le laid que le langage de In Fact, I’m Gross se construit. On y questionne le paraître, le refoulement et l’artifice avec deux femmes prises dans une enveloppe charnelle déshumanisée. Un décor surréaliste qui évoque à la fois une charcuterie et un salon de coiffure. La pièce éveille désir et dégoût. Les corps servent de trompe-l’oeil à la déchéance.

+ DIFFUSION
2009 | Studio 303, Montréal, du 18 au 19 septembre 2009

+ CRÉDITS
CHORÉGRAPHIE
Amélie Rajotte

INTERPRÈTES
Marie-Adeline Choquette
Amélie Rajotte

COLLABORATRICE VISUELLE
Aliette Mahé

CONCEPTRICE SONORE
Nelly-Ève Rajotte

DIRECTRICE DES RÉPÉTITIONS
Marianne Gignac-Girard

PHOTO
Aliette Mahé

TENIR DEBOUT | 2009

juillet 21st, 2015

lorganisme

AMÉLIE RAJOTTE
y4vgARUF_C8Hz1GYzK01T-pdVMpoAn2yJificgoYbTQ

+ TENIR DEBOUT
Durée : 60 min

Tenir debout est une pièce drôle et grinçante. Elle met en scène quatre femmes qui se partagent l’espace d’un salon transformé parfois en cabaret. Les interprètes incarnent quatre clichés de femmes qui vivent chacune à leur façon pour le regard des autres. Elles finiront par se libérer de cette servitude pour se rapprocher d’un centre commun. Les mouvements sont avortés dans leur élan, les corps sont instables, s’écroulent et se reprennent dans une constante recherche d’équilibre.

+ DIFFUSION
Du 28 au 29 novembre 2009, Studio 303, Montréal, CA

+ CRÉDITS
CHORÉGRAPHIE
Amélie Rajotte

INTERPRÈTES
Marie-Ève Demers
Marianne Gignac-Girard
Erika Morin
Jessica Serli

LUMIÈRES
Stéphane Ménigot

CONCEPTRICE SONORE
Émilie Bernard

EXTRAITS MUSICAUX
The Sound Of Sea Animals

DIRECTION DES RÉPÉTITIONS
Annie Gagnon

CONSEILLER ARTISTIQUE
Marc Boivin

PHOTO
Pascale Boislard

ROMÉO ET JULIETTE | 2016

juillet 21st, 2015

lorganisme

CATHERINE GAUDET
_MG_0452_site_web

+ LA TRÈS EXCELLENTE ET LAMENTABLE TRAGÉDIE DE ROMÉO ET JULIETTE
Durée : 75 min

Ils n’ont qu’une nuit pour eux. Ils sont le duo de Shakespeare et de Prokofiev, le couple d’hier et d’aujourd’hui. Dans cette chambre, c’est la flamboyance de l’amour, nos pulsions et inhibitions qui infusent leurs corps universels. C’est la sensualité brûlante d’une œuvre délicate.

Catherine Gaudet vient de la danse, Jérémie Niel du théâtre. Elle puise dans les profondeurs l’émotion qui irrigue la surface des corps. Lui épuise depuis les strates intérieures l’état qui fragilise l’être. À l’extraversion symboliste de l’une répond l’introversion impressionniste de l’autre pour une même tentative de manifester le vertige existentiel et l’invisible. En 2014, à l’occasion du projet 2050 Mansfield – rendez-vous à l’hôtel, ils sont l’un des quatre duos invités à composer une partition intime pour un couple et une chambre dans le prestigieux hôtel Le Germain à Montréal. Leur langage fusionnel, écriture théâtrale et chorégraphique aux lignes enlacées, a conquis et fait naître en eux le désir de créer une version longue. Pour évoquer le couple, il n’y avait que Roméo et Juliette. Pour l’incarner, il n’y avait que Clara Furey et Francis Ducharme, deux amis aimants, deux puissants interprètes. Ils sont les adolescents fougueux, les intrépides enfants enfermés au monde, serrés l’un contre l’autre pour s’en protéger. Leurs dialogues charnels et leurs ébats textuels sont traversés par les sensations du plaisir et les tensions de l’interdit. Entre tradition et avant-garde, les deux créateurs entrechoquent le verbe élisabéthain au ballet classique en entrelacs contemporain des éternelles amours.

+ EXTRAIT VIDÉO
(Vidéo de Dear Criminals inspirée de la chorégraphie Roméo et Juliette)

+ COPRODUCTION
Usine C

+ DIFFUSION
13 au 17 janvier 2016, USINE C, Montréal, CA
7 au 15 avril 2016, Théâtre de Chaillot, Paris, FR

+ CRÉDITS
MISE EN SCÈNE ET CHORÉGRAPHIE
Catherine Gaudet et Jérémie Niel
En co-création avec Francis Ducharme et Clara Furey

SOUS LA DIRECTION DE
Catherine Gaudet et Jérémie Niel

DANSEURS
Francis Ducharme
Clara Furey

AIDE À LA DRAMATURGIE
Daniel Canty

CONCEPTION SONORE
Eric Forget

SCÉNOGRAPHIE
Max-Otto Fauteux

LUMIÈRES
Alexandre Pilon-Guay

COSTUMES
Fruzsina Lanyi

PHOTO
Raphaël Ouellet